♠️♥️♣️♦️ 110 cartes

  • 100 cartes répliques modulables à l'infini

  • 5 cartes vierges à utiliser en joker pour partir en impro

  • 5 cartes vraiment vierges à personnaliser si tu veux imposer tes idées les plus drôles/trash à tes potes

👨‍👩‍ à partir de 3 joueurs 👧‍👧‍👦👦

Au-delà de 6 joueurs, on te conseille de constituer des équipes ou de lancer une autre table de jeu.

🔞 à partir de 16 ans

En vrai, on décline toute responsabilité donc fais ce que tu veux.

⏱ de 5 à 20 minutes selon taux d’alcoolémie

Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour… L’abus d’alcool est dangereux pour tout un tas de raisons.

😛 Pourquoi tu joues ?

Tu vas pouvoir parler de cul avec tes potes en te cachant lâchement derrière l'excuse : " c'est pas moi c'est les cartes " !

👆🏿👆🏻 Comment tu lances la partie ? 👆🏼👆🏽

Distribue 5 cartes à ta grand-mère sénile, 5 cartes à ton petit cousin et prends 5 cartes pour toi. Demande qui a eu un orgasme le plus récemment : c'est le modérateur ou la modératrice. Démerde-toi pour savoir qui c’est ! Tu préfères jouer avec tes parents ? On comprend.

🍑 Comment tu joues ? On te propose 2 règles du jeu selon tes envies ! 

1. En combinant les cartes

  1. Le modérateur joue la carte de son choix et la pose sur la table. C'est la carte “ pivot ”.

  2. Il entame un décompte de 10 à 0 pour chronométrer les autres joueurs.

  3. Les autres joueurs doivent sélectionner la carte de leur choix pour former la meilleure combinaison avec la carte pivot en utilisant le mot “ kantoutacou ” pour relier les deux cartes dans le sens de son choix : par devant ou par derrière. Quand ils sont prêts, avant la fin du décompte, ils posent leur carte face cachée devant eux.

  4. Chaque joueur raconte son histoire au modérateur et lui remet la carte qu'il/elle a combinée avec la carte « pivot ».

  5. Le modérateur désigne la/le gagnant de la manche : celle/celui qui a créé la combinaison la plus drôle.

  6. Tout le monde pioche une carte pour conserver 5 cartes en main.

  7. La personne à la gauche du modérateur devient modérateur, lance la manche suivante et ainsi de suite.

Par exemple, tu es le modérateur et joues “ ça gratte ”. Ta grand-mère sénile et ton petit cousin peuvent jouer “ c’est journée portes ouvertes à la Fistinière ” avant ou après. Deux résultats possibles : “ c’est journée portes ouvertes à la Fistinière ” kantoutacou “ ça gratte ” ou “ ça gratte ” kantoutacou “ c’est journée portes ouvertes à la Fistinière. ”

Exemple de variante : la double pénétration ! Chaque joueur doit combiner la carte « pivot » avec deux cartes : une par devant et une par derrière pour proposer une histoire sur 3 cartes.

2. En discutant l'air de rien

  1. Le modérateur lance la discussion avec la carte de son choix.

  2. Les autres joueurs doivent se débarrasser de leurs cartes en les plaçant dans la discussion :

    • chacun joue quand il a une idée,

    • si le nom d'une personne autour de la table est mentionné, c'est à elle de jouer,

    • pour compliquer la tâche aux autres joueurs, tu peux terminer ta phrase avec “ kantoutacou ”.

  3. Le modérateur anime la partie et peut sanctionner un joueur en lui demandant de piocher une carte :

    • si un joueur met trop de temps à jouer alors que c'est à son tour,

    • si ce que dit un joueur est nul (totalement subjectif et laissé à l'appréciation du modérateur).

  4.  Après une sanction, n'importe quel joueur peut relancer la discussion en posant une carte et c'est reparti !

Par exemple, tu es le modérateur et joues “ ça gratte ”. Ta grand-mère sénile joue :  “ pas étonnant après ce que tu as pris aux journées portes ouvertes de la Fistinière ” et ton petit cousin peut enchaîner avec “ en même temps, c'est pas plus mal qu'il y soit allé, au moins maintenant il apprécie une sodo de qualité ” , etc.

Exemple de variante : la soirée ! Vous êtes plusieurs à aller en soirée d'adultes, tu sais les soirées où les gens parlent beaucoup... Vous prenez 5 cartes chacun et vous devez placer les mots-clés dans les discussions l'air de rien jusqu'à ne plus avoir de cartes.

🤡 Comment tu montres que c’est toi le plus drôle ?

Il y a une multitude de façons de jouer une même carte à partir des répliques sur les phrases :

  • tu peux reprendre la réplique telle quelle ;
  • tu peux reprendre la réplique et changer les personnages en insérant tes potes, des gens que vous connaissez, des people, etc.
  • tu peux ignorer la phrase et partir des mots-clés pour proposer ce que tu veux à condition de les conserver !

Par exemple, tu veux jouer la carte “ tu changes de sexe pour le friendzoner ”. Tu peux balancer “ tu changes de sexe pour le friendzoner ” court et efficace, “ Marine Le Pen change de sexe pour friendzoner son père ” dans l’actualité avec un petit bonus famille bien tombé, “ en pleine levrette, Christelle se dit que ce serait quand même plus prudent qu’elle change de sexe pour friendzoner le voisin qui lui fait du rentre dedans depuis plusieurs semaines ” un peu de prose pour faire kiffer ta pote Christelle ou “ ça veut dire quoi friendzoner ” complètement autre chose que ce que propose la carte.

Si tu as une carte vierge, tu as carte blanche pour balancer une réplique de zéro : tu peux inventer une réplique, en reprendre une que tu avais aimée, la modifier, tout est permis !

Dernier élément ultra-important : interprète ta réplique ! Tu es là pour faire marrer les autres alors lâche-toi ! C’est une des astuces pour remporter le point (avec les combinaisons d’histoires glauques qui tournent autour de la famille).

😱 Comment tu t’en sors si t’as pas d’inspiration ?

On a pensé à deux astuces pour préserver ta street cred’ en cours de partie :

  1. tu peux échanger l’intégralité des cartes que tu as en main, une fois, n’importe quand au cours de la partie ;

  2. tu peux passer ton tour autant de fois que tu veux (attention, tu perds l'occasion de gagner un point).

🏆 Comment tu gagnes ?

Si tu joues à combiner les cartes, arrivé/e à 3 points, tu as gagné !

Si tu joues à discuter l'air de rien, tu as gagné quand tu n'as plus de cartes en main !